Les policiers ne feront plus de prévention routière dans les écoles. Le gouvernement a en effet décidé de réaffecter les CRS qui s'occupaient de l'éducation routière auprès des jeunes, dans leur unité d'origine... soit, dans la majeure partie des cas, au bord des routes pour plus de répression !

A l'heure où la Ligue de Défense des Conducteurs bataille pour faire adopter une loi améliorant la formation des conducteurs, et en particulier des jeunes qui ont trois fois plus d'accidents que les autres conducteurs, le gouvernement ampute de son côté la prévention pour tout miser sur la répression.

Multiplication des contrôles de vitesse, radars toujours plus sophistiqués (dernière trouvaille en date : des radars embarqués sur des véhicules en mouvement pouvant contrôler votre vitesse dans le flot de la circulation), le gouvernement ne lésine pas sur les moyens pour sanctionner de tous côtés les conducteurs.

Et pendant ce temps, il sacrifie notre sécurité en abandonnant progressivement ce qui a fait le succès de la sécurité routière depuis plus de 30 ans, comme l'état des routes (il a divisé par deux le budget d'entretien des routes nationales et départementales, de loin les plus dangereuses [voir notre article] et maintenant la prévention !

C'est d'autant plus inadmissible qu'on sait que le gouvernement vient d'accorder un budget de 15 millions d'euros à une grande agence de publicité pour sa propagande pro-radars...

 
  • Imprimer