09/06/2020

Les Français paient de plus en plus cher pour assurer leur véhicule, c’est ce que nous apprend le cinquième baromètre du comparateur en ligne LeLynx.fr. 632 euros par an, hausse de 12 % sur cinq ans et disparités des tarifs des compagnies et mutuelles, l’assurance automobile occupe toujours une part importante de votre budget auto.

Vous aimez la liberté que vous procure la voiture ? Les contraintes des transports en commun ou des mobilités douces ne sont pas faites pour vous ? Entre les taxes, l’essence, les réparations et l’assurance, cette liberté a un prix : et selon le cinquième baromètre du comparateur d’assurance en ligne LeLynx.fr, cette liberté va encore augmenter.

 

L’assurance auto décolle encore

Avec un budget moyen de 632 € annuels, LeLynx, dans un article publié par Le Parisien, révèle qu’en 2019, la prime d’assurance a augmenté de 2,9 % (615 € en 2018 et même 595 € en 2017). Pour arriver à ce résultat, le comparateur en ligne a analysé plus de 980 000 requêtes comparatives lancées via internet l’année dernière. Toutes les marques, tous les modèles et tous les types d’assurance sont passés à la moulinette. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que depuis l’existence de ce baromètre, les montants des primes pour les automobiles ont décollé : + 12 % en cinq ans !

 

Énormes disparités entre les régions et les villes

Ce baromètre met en lumière un autre détail qui a toute son importance : en fonction de votre lieu de résidence, votre prime d’assurance peut énormément varier. Entre la Bretagne qui est la région la plus avantageuse avec un budget moyen de 537 € et l’Île-de-France qui est la plus lourdement pénalisée avec une prime de 697 €, l’écart est de 160 €.

Côté villes, la palme est décernée aux conducteurs marseillais qui paient 808 € annuels en prime d’assurance, c’est beaucoup plus que la moyenne de la région Paca (677 €). Au contraire, pour s’assurer, il vaut mieux être Nantais, l’assurance vous coûtera 223 € de moins (à Lyon elle est de 709 € et de 708 € à Paris).

 

Les Français optent davantage pour le tous risques

Autre enseignement, il semblerait que les Français privilégient l'option «tous risques» dans leurs contrats d’assurance (près d’un sur deux) malgré un surcoût de 190 € par rapport à un contrat au tiers (715 € en moyenne par an).

 

Ce qui est sûr, c’est que l'assurance pèse de plus en plus sur le budget des conducteurs et qu’avec l’avènement des nombreuses aides électroniques (coûteuses) dans les véhicules, cette envolée ne risque pas de s’arrêter de sitôt. Pour certains, c’est déjà trop, rappelons que près de 750 000 personnes circulent sans assurance, même si celle-ci est obligatoire.

  • Imprimer