29/01/2016

A force de répéter et marteler :

-que l'état des routes est déplorable,

-que le gouvernement préfère investir des millions d'euros dans les radars plutôt que dans l'entretien des routes,

-et que le facteur infrastructure est impliqué dans 40 % des accidents mortels..

..Nos messages commencent à être entendus ! Le gouvernement va ainsi débloquer 120 millions supplémentaires en 2016 pour l’entretien du réseau.


C'est un bon début, mais c'est loin d'être suffisant : ensemble, nous devons continuer à nous battre pour que l'argent dépensé dans les radars soit enfin investi dans de vraies solutions pour notre sécurité sur la route.