Je m'informe

Dès janvier 2017, le gouvernement va confier au secteur privé la conduite des voitures-radars. Objectif : faire tourner nuit et jour ces véhicules pour contrôler et flasher encore plus les conducte(...)

En pleine bataille de chiffres à propos de l’état de la circulation après la fermeture des voies sur berges, les témoignages poignants de Franciliens qui subissent cette décision donnent le vrai poids de ce désastre. (...)

Toujours la même recette : on baisse la vitesse et on augmente le nombre de radars pour piéger encore plus les conducteurs. La technique de la tenaille fonctionne à plein régime, parmi les cabines (...)

En 2017, le gouvernement prévoit de déployer 364 nouveaux radars beaucoup plus perfectionnés mais surtout capables de nous flasher en permanence. Pour contrecarrer vraime(...)

51 % de trafic supplémentaire sur les quais hauts chaque jour, temps de parcours rallongés sur le périphérique, la banlieue proche et intra-muros, augmentation du bruit : le rapport est accablant pour l(...)

Grâce à votre extraordinaire mobilisation auprès des députés, et grâce au soutien de nos donateurs qui nous ont donné les moyens d'agir auprès des députés, notre amendement pour supprimer les cré(...)

Le débat sur les radars et leur efficacité va enfin s’ouvrir à l’Assemblée nationale. Vendredi 4 novembre, dans le cadre de la discussion de la seconde partie du projet de loi de finances pour 2017, le député de l’Essonne(...)

Le Projet de loi de finances pour 2017 montre que les autorités vont continuer à déployer la machine répressive : 364 nouveaux radars seront ainsi installés sur les routes de France. L’objectif l’année prochaine, augmenter (...)

Le récent vote de la fermeture des voies sur berges de la rive droite de la Seine par le Conseil de Paris est un coup dur aux conséquences immédiatement pénibles. Cependant, à l’exemple de ce qu’il(...)

Le 1er octobre 2015, la mairie de Rennes décidait d’abaisser la vitesse de 20 km/h sur les 31 kilomètres de la rocade. L’objectif : faire baisser la pollution. Pourtant, silence t(...)