17/07/2009

En tant que chauffeur de taxi en province, en Picardie, je m'efforce chaque jour de respecter les vitesses et de le code de la route, mais cela devient très vite stressant et fatigant car j'effectue en moyenne 75.000 km/an.  (…)

Les radars fixes c'est vraiment du racket et ils ne sont jamais placés là où ils devraient être. Pour ce qui est de sauver des vies, les radars fixes ou mobiles n'y feront rien car c'est la rééducation des conducteurs qui est à revoir, ils doivent changer de comportement derrière leur volant et puis il y a le fait que le réseau secondaire n'est plus du tout adapté au flot actuel des automobilistes. Les routes ne sont pas bien ou pas du tout entretenues depuis le passage de l'Etat aux Conseils régionaux.