17/07/2009

A une époque où l'Italie vient de porter la limitation à 150 km/h et où l'Allemagne connait une liberté de vitesse sur autoroutes, nous faisons figure de dépassés. (…)

Tous les délinquants ont droit en principe à un avertissement avant sanction ; puis à un sursis ; puis à un sursis avec mise à l'épreuve. Or l'automobiliste n'a, lui, droit à aucun avertissement, aucun sursis, aucune clémence : dès la 1ère infraction, même minime, c'est la sanction ferme, double peine (retrait de points, amende) (…). En plus, l'argent sert à acquérir et implanter de nouveaux radars : l'automobiliste achète en quelque sorte la corde qui va servir à le pendre

Si les accidents ont baissé depuis 5/6 ans, c'est, à mon sens, en grande partie dû à l'arsenal des éléments de sécurité modernes sur les voitures : ABS, ESP, correcteurs de trajectoire, ceintures de sécurité, airbags, etc.
Voici, en vrac, de façon décousue, mon point de vue qui est, je le précise, celui d'un magistrat en retraite et d'une officier de réserve de gendarmerie.