15/06/2011

1.500.000 kms derrière le dos.

Il y a un bouquin à écrire concernant les effets pervers des limitations de vitesse sur route / autoroutes. En agglomération, 50 me semble une mesure raisonnable.  A Anvers, en Belgique, la vitesse est limitée, intra muros à 30 kms. Là aussi, faut pas pousser.

Il est pour moi évident qu'un "flic de la route" souffre d'un grave problème psychologique, du genre "complexe d'infériorité", "complexe d'autorité" et que sais-je. De plus, à discuter avec eux ( ce qu'il m'est arrivé maintes fois), je constate qu'ils sont complètement lobotomisés, n'ayant plus aucune capacité de réflexion cohérente. Le lavage de cerveau existe bel et bien. Mais de là à accepter de subir ce traitement volontairement, je reviens au profond trouble psy.

Enlevez 10.000 flics de la route et remplacez-les par 10.000 enseignants. La France, comme le reste du monde, d'ailleurs, se portera beaucoup mieux.

Patrick Dufour / 00 33 631 415 006