18/01/2019

L’actuel mouvement de colère des conducteurs, notamment contre les projets de hausse de taxes sur les carburants, est une des conséquences du rejet de la généralisation des 80 km/h le 1er juillet 2018.

Parmi les effets du « 80 » dont témoignent les usagers de la route, figurent ainsi : temps de trajets rallongés, stress et dangers supplémentaires ; tous éléments contraires à la sécurité. Beaucoup de gens décrivent notmament des ralentissements et des files serrées de voitures et de camions qui rendent les dépassements dangereux. En outre, certains conducteurs, à force de regarder le compteur de vitesse, par peur de se faire flasher, oublient une base de la sécurité : l’attention aux autres et à la route.

En effet, les sanctions pleuvent, au point que le projet de loi de finances pour 2019 prévoit un doublement des PV sur les routes qui viennent de passer à 80 km/h !

Pour ces raisons, un bilan objectif du « 80 » est nécessaire, afin d’y remédier. C’est la raison pour laquelle la Ligue de Défense a organisé, avec l'aide de ses membres, une grande campagne de mobilisation directe des députés par les électeurs de leur circonscription, pour réclamer l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire sur les dégâts de l’abaissement à 80 km/h.

Interpellés en novembre 2018 par des milliers de cartes-pétitions envoyées par les membres de l'association, les députés ont pris position. Voici les réponses qu’ils ont adressées à l’association.

Réponses des députés par département et, dans chaque département, par ordre alphabétique

(Cette liste est évolutive : les réponses sont publiées au fur et à mesure par l’association) :

En cliquant sur le nom d’un député, vous pouvez lire son point de vue sur les conséquences du 80 km/h.

  • Les députés conscients des dégâts du 80 km/h :

M. Eric Pauget, Député des Alpes-Maritimes (06)

Mme Annie Genevard, Députée du Doubs (25)

Mme Marianne Dubois, Députée du Loiret (45)

M. François Cornut-Gentille, Député de la Haute-Marne (52)

Mme Emilie Bonnivard, Députée de la Savoie (73)

M. Christine Pirès-Beaune, Députée du Puy-de-Dôme (63)

M. Antoine Herth, Député du Bas-RHin (67)

M. Emmanuel Maquet, Député de la Somme (80)

M. Antoine Savignat, Député du Val d'Oise (95)

  • Les autres réponses :

M. Loïc Dombreval, Député des Alpes-Maritimes (06)

M. Fabrice Le Vigoureux, Député du Calvados (14)

M. Jean-Luc Lagleize, Député de la Haute-Garonne (31)

M. Gaël Le Bohec, Député d'Ille-et-Vilaine (35)

Mme Elodie Jacquier-Laforge, Députée de l'Isère (38)

M. Lionel Causse, Député des Landes (40)

M. Matthieu Orphelin, Député du Maine-et-Loire (49)

M. Paul Molac, Député du Morbihan (56)

Mme Yaël Braun-Pivet, Députée des Yvelines (78)

M. Stéphane Buchou, Député de Vendée (85)

M. Rodrigue Kokouendo, Député de Seine-et-Marne (77)