28/09/2020

La Ligue de Défense des Conducteurs se réjouit de voir de plus en plus de départements revenir à 90 km/h… malgré tous les efforts du gouvernement pour les en dissuader. Au jour le jour, nous réactualisons nos informations, afin de vous tenir au courant de la progression du 90… sachant que de notre côté, nous restons mobilisés pour un vrai retrait du 80 !


 

La promulgation de la loi LOM (loi d’orientation des mobilités), fin décembre 2019, autorise les départements à relever à 90 km/h la limitation de vitesse sur les tronçons passés à 80 km/h le 1er juillet 2018. Cependant les recommandations du Conseil national de la sécurité routière sont si draconiennes* que de nombreux présidents de département ont préféré renoncer. Mais les rangs de ceux qui se prononcent pour un retour à 90 km/h s’étoffent… La Ligue de Défense des Conducteurs réalise des comptages quotidiens de ces départements opiniâtres, qui ont d’ores et déjà évalué le kilométrage précis des routes concernées. Même si celui-ci ne représente que 3,5 % des 900 000 kilomètres qui étaient limités autrefois à 90 km/h, notre association salue ici leur effort et encourage tous ceux qui hésitent encore, tout en amplifiant la mobilisation pour obtenir un véritable retrait du 80 km/h.

Voici la liste des 31 642 km de routes qui reviennent à 90 km/h dans 34 départements pionniers (et celle des 41 départements figés à 80) :

Dernière mise à jour (14/01/2021) : En attendant que l'Aveyron lui emboîte le pas, le Tarn repasse 171 km de ses routes à 90 km/h. C'est bien peu, alors que Christophe Ramond, président du département, nous avait expliqué l'an dernier sa motivation anti-80... Un article que vous pourrez retrouver en cliquant ici

A ce jour, de nombreux départements ne se sont pas encore officiellement prononcés pour ou contre le retour à 90 km/h  (Aveyron, Haute-Vienne, Landes, Nord, Pyrénées-Atlantiques, Vendée…).

*Rappel : les tronçons proposés devraient avoir une longueur de plus de 10 km, sans intersection, sans arrêts de transport en commun ou traversée de hameaux ni circulation d'engins agricoles ; des séparateurs centraux devraient être installés sur ces tronçons ; des « zones de récupération » de 2 m de large ainsi que des « zones de sécurité » de 4 m de large devraient être aménagés ; un système de contrôle automatisé devrait être mis en œuvre, impliquant une nouvelle multiplication des radars…

L’expérimentation du 80 km/h a pris fin le 30 juin 2020 et le rapport final d'évaluation a été publié courant juillet. Avec des résultats biaisés, évidemment... Retrouvez l'analyse de la Ligue de Défense des Conducteurs ici.

Pour signer notre pétition « Pour un vrai retrait du 80 km/h », cliquez ici : https://mobilisezvous.liguedesconducteurs.org/dolance-anti-80-kmh/