06/05/2014

Député-maire d’Etampes, Franck Marlin fait partie des députés les plus actifs dans la défense du droit des conducteurs à l’Assemblée nationale. Selon lui, les parlementaires doivent se réapproprier la politique de la sécurité routière, aujourd’hui laissée aux mains d’experts sous influence et uniquement focalisés sur la vitesse.

Pour Franck Marlin, membre des groupes d’étude « Automobile » et « Route et sécurité routière  à l’Assemblée Nationale, il est urgent de rendre sa responsabilité au conducteur, et de démocratiser les décisions en matière de sécurité routière en s’intéressant à tous les facteurs de la sécurité routière –entretien des infrastructures, formation des conducteurs…- plutôt que s’en remettre à une poignée de spécialistes qui stigmatisent la vitesse, et qui voient en chaque conducteur un criminel en puissance.

Retrouvez l’intervention de Franck Marlin, co-président du colloque organisé le 22 avril dernier au Palais du Luxembourg par la Ligue de Défense des Conducteurs sur le thème « Vitesse : stop aux idées reçues – Pour une nouvelle approche de la sécurité routière » :

Pour voir l'ensemble des interventions, cliquez ici.