23/09/2019

Pour calmer la colère des conducteurs, le gouvernement a fait mine de lâcher du lest, et d'autoriser les Départements à rétablir la vitesse à 90 km/h. Or, non seulement les règles imposées pour repasser à 90 km/h sont presque impossible à suivre, mais le Gouvernement en profite de plus pour essayer de mettre en place des restrictions totalement aberrantes, comme l'interdiction totale de doubler sur des kilomètres et des kilomètres entiers de voie ! La Ligue de Défense des Conducteurs dénonce cette grossière manipulation, et a déjà recueilli plus de 123 000 signatures à sa pétition "Pour un vrai retrait du 80 km/h".

Pour les conducteurs, c'est une double trahison :

Non seulement la promesse du gouvernement d'autoriser les départements à aménager le 80 km/h n'était en fait, sans grande surprise, qu'un pur effet d'annonce, puisque les conditions ubuesques imposées aux Départements pour pouvoir la mettre en œuvre (tronçons d'au moins 10 km sans intersection ou "circulation d'engins agricoles", etc...) en rendent l'application impossible...

...Mais le CNSR[1], Conseil national de la sécurité routière, toujours prompt à réduire la liberté de circuler des conducteurs, en a également profité pour glisser dans son rapport quelques "recommandations" visant à faire de la conduite un véritable enfer, comme l'interdiction totale de dépasser sur les tronçons rétablis à 90 km/h, avec installation de murets ou barrières entre les voies pour empêcher de dépasser y compris les camions et voiturettes à 45 km/h, ou encore le renforcement des contrôles radars sur ces mêmes sections, pour les rares fois où les conducteurs pourraient y rouler normalement, sans être coincés derrière une longue file de véhicules à la queue leu leu...

Au lieu de cette tartufferie, les conducteurs réclament toujours un véritable retrait de l'abaissement à 80 km/h, mesure absurde et inefficace qui n'a pour l'heure eu pour seul effet que de tripler les flashs des radars sur les tronçons concernés sans améliorer la sécurité routière. Plus de 110.000 d'entre eux ont déjà signé la pétition "Pour un vrai retrait du 80 km/h", portée par la Ligue de Défense des Conducteurs.

 

Contact :

Défense des Conducteurs

01.43.95.40.20

contact@liguedesconducteurs.org

http://www.liguedesconducteurs.org

http://www.activroute.org/

 

[1] Lire l'ensemble des recommandations du CNSR dans son rapport "Dérogation à la vitesse maximale de 80 km/h sur route bidirectionnelle sans séparateur central", aux pages 5 et 8  https://conseilnational-securiteroutiere.fr/les-travaux/#les-recommandations