01/03/2018

Le tribunal administratif a annulé la fermeture des voies sur berges, mais la maire de Paris n'entend pas en rester là et appelle à signer des pétitions pour refuser leur réouverture. En réponse, la Ligue de Défense des Conducteurs a lancé hier sa pétition "Non à la fermeture des voies sur berges". En 24 heures, cette pétition a dépassé 11.000 signatures.

L'annulation de la fermeture des voies sur berges par le tribunal administratif a été accueillie comme un soulagement et une libération par de très nombreux Parisiens et Franciliens lourdement pénalisés par cette mesure depuis deux ans.

En effet, la fermeture des voies sur berge a fortement nui à l’activité économique régionale, 80,2 % des déplacements en automobile effectués à Paris l'étant pour un motif professionnel. Entraînant un report de la circulation sur les 5e, 6e et 8e arrondissements, et sur les boulevards Saint-Germain, de Sébastopol et le périphérique, cette mesure génère davantage d’embouteillages, de pollution et de nuisance pour les riverains.

Pour donner la parole à tous ces citoyens, la Ligue de Défense des Conducteurs a mis à leur disposition une pétition à signer en ligne :

https://mobilisezvous.liguedesconducteurs.org/non-a-la-fermeture-voies-sur-berges/

En 24 heures, elle a dépassé 11.000 signatures et le compteur monte d'heure en heure.

"L'association continuera à se mobiliser, à Paris comme ailleurs, pour que les politiques de circulation routière soient dictées par l'intérêt d'un maximum de personnes, et n'aboutissent pas à pénaliser inutilement des dizaines de milliers de personnes quotidiennement" indique Pierre-Olivier Cavey, Directeur des études et des campagnes de la Ligue de Défense des Conducteurs.

Contact :
Ligue de Défense des Conducteurs
01.43.95.40.20 / 07.89.42.27.19
Pierre-Olivier Cavey
Directeur des études et des campagnes
servicepresse@liguedesconducteurs.org
http://www.liguedesconducteurs.org
http://www.activroute.org/