14/05/2019

La pétition "Non au flicage permanent des conducteurs" déposée au Parlement européen par la Ligue de Défense des Conducteurs pour s'opposer à l'installation de dispositifs liberticides dans les véhicules va donner lieu à "une enquête préliminaire sur les différents aspects du problème". Un dernier espoir subsiste donc pour s’opposer à ce projet de surveillance permanente des conducteurs par l’Europe !

Le 16 avril 2019, le Parlement européen a voté en faveur de l’installation obligatoire dans les véhicules d’ici 2022 de boîtes noires et de limiteurs de vitesse limitant automatiquement la vitesse du véhicule à la vitesse réglementaire.

Une fois ces dispositifs liberticides installés dans chaque véhicule, les autorités pourraient contrôler les données du conducteur en temps réel ou a posteriori, et ainsi surveiller et sanctionner le conducteur en permanence.

La Ligue de Défense des Conducteurs avait déposé au Parlement européen en janvier 2019 sa pétition "Non au flicage permanent des conducteurs" ayant recueilli, en France, plus de 150 000 signatures de citoyens s'opposant fermement à ce projet inquisiteur et liberticide.

Sur la base de cette pétition, la Commission des pétitions du Parlement européen vient de décider d’informer la commission Marché intérieur et protection des consommateurs de ces questions, et vient de "demander à la Commission européenne de procéder à une enquête préliminaire sur les différents aspects du problème, sur la base des informations que vous [la Ligue de Défense des Conducteurs] avez fournies".

S'il est fort regrettable que cette réponse du Parlement européen soit si tardive, la Ligue de Défense des Conducteurs se félicite néanmoins que ce dernier reconnaisse enfin la nécessité d’écouter les citoyens européens. Un dernier espoir de stopper ce projet de flicage des conducteurs par l’Europe subsiste donc !

Pour cela, il est essentiel que le Conseil des ministres de l’Union européenne, qui doit encore se prononcer sur le texte, entende les citoyens et rejette le projet de la Commission européenne. C’est la revendication de la Ligue de Défense des Conducteurs qui entend continuer le combat pour garantir la liberté de déplacement des citoyens européens.

 

Contact :

Ligue de Défense des Conducteurs

01.43.95.40.20                                     

contact@liguedesconducteurs.org

http://www.liguedesconducteurs.org                                                     

http://www.activroute.org/