L'acharnement sur les conducteurs s'intensifie : 10 139 522 points ont été retirés en 2010, soit près d'1 million de plus qu'en 2009. Essentiellement pour des petits dépassements de vitesse...


Avec l'augmentation du nombre de radars, l'apparition de nouvelles technologies répressives (radars feu-rouge, tronçon, etc...), la mobilisation des forces de l'ordre, jumelles au poing, au bord des routes et les quotas qui leur sont imposés, le nombre de points de permis retirés l'année dernière a explosé : plus de 10 millions, soit 10 % de plus qu'en 2009 !


Et cette année encore, ce sont les excès de vitesse qui sont le plus sanctionnés, représentant pas moins de  4 retraits de points sur 5 :

 
Source : Ministère de l'Intérieur, "Bilan du permis à points 2010"

Est-ce-que cela veut dire que les Français roulent trop vite ? Non, cela montre à quel point la traque aux petits excès de vitesse prend des proportions effroyables !
- La grande majorité des retraits de points pour excès de vitesse concernent en fait des petits dépassements sans gravité
- 4,3 millions de points ont été retirés en 2010 pour des dépassements de moins de 20 km/h (soit 5 % de plus qu'en 2009).

Ce fanatisme anti-vitesse a hélas des conséquences dramatiques : à force de voir leurs points s'envoler pour des petites fautes sans gravité, des milliers de conducteurs qui n'ont pas une conduite dangereuse sont privés de leur permis, et perdent ainsi souvent leur emploi. En 2010, pas moins de 85 700 conducteurs ont vu leur permis invalidé faute de points.


Et cette année, avec l'apparition de nouveaux radars embarqués sur des voitures et motos en mouvement, qui se fondent dans la circulation pour traquer le moindre petit dépassement de vitesse, combien d'entre nous se feront encore piéger ?
La Ligue de Défense des Conducteurs continue à mener le combat contre ces dérives intolérables de la répression routière !