28/08/2020

Après la publication du rapport de la soi-disant "expérimentation" du 80 km/h, véritable mensonge d'Etat, la Ligue de Défense des Conducteurs poursuit la mobilisation : alors que le gouvernement mise tout sur l'enlisement et la lassitude des Français, nous ne lâcherons pas !

80 kmh

 

Depuis la publication de son rapport sur "l'expérimentation" du 80 km/h, le gouvernement fait le dos rond, et mise sur la lassitude des Français pour faire accepter définitivement cet abaissement stupide et contre-productif.

Et il aurait sans doute déjà gagné, sans notre résistance tenace et notre dénonciation du scandaleux mensonge d'Etat que constitue la soi-disant "expérimentation" du 80 : le gouvernement n'a JAMAIS eu l'intention de mener une réelle expérimentation, et n'a jamais mis en place les éléments de mesure qui auraient permis d'observer l'accidentologie sur les tronçons passés à 80 km/h.

Explication : le Bulletin d'Analyse des Accidents de la Circulation (BAAC) que remplissent les forces de l'ordre en cas d'accident corporel ne comporte pas les vitesses maximales autorisées des voiries sur lesquelles circulaient les usagers ! Toutes les routes, hors agglomération et autoroutes, sont donc mélangées : à 80, à 70, à 110, celles restées à 90, celles repassées à 90…

Et si le gouvernement n'a jamais mis en place les éléments permettant de valider l'expérimentation, c'est que, bien sûr, ça n'a jamais été prévu pour en être une... C'est simplement un sas de décompression pour habiller leur mesure idéologique de résultats pseudo-scientifiques et museler la contestation.

Alors, non, nous ne lâcherons pas ! Notre équipe a commencé à diffuser, dans les médias (L'Automobile Magazine, BFM TV, Challenges, Auto Plus...) et sur Internet, notre analyse du rapport "scientifique" post-expérimentation, 120 pages destinées à noyer le poisson du mensonge gouvernemental de la soi-disant expérimentation du 80 km/h, pour faire connaître au plus grand nombre ce scandaleux enfumage.

Notre travail de contre-information se poursuit aussi, grâce au soutien de nos généreux donateurs, en diffusant notre vidéo POURQUOI L'ABAISSEMENT A 80 EST INUTILE ET NUISIBLE.

Ensemble, nous devons continuer et amplifier le combat, clamer notre colère au gouvernement face à ces méthodes inacceptables, et exiger le retrait sans condition, partout en France, de cet abaissement dogmatique et stupide à 80 km/h !

Alors, si ce n'est pas déjà fait, signez la pétition "Stop au mensonge d'Etat, stop au 80 km/h".

En parallèle, nous poursuivons notre travail, main dans la main avec les Départements, pour faire repasser un maximum de routes départementales à 90 km/h - car, ne l'oublions pas, les routes nationales restent exclues de ce possible retour à 90 km/h !

Le Département de l'Hérault a ainsi eu recours à l'expertise de l'association pour le retour de ses routes à 90 km/h, et des réunions avec d'autres instances départementales sont d'ores et déjà programmées : nous vous informerons très vite des résultats de ces rencontres !