01/07/2019

Il y a un an, le Premier ministre Édouard Philippe avait décidé de généraliser le 80 km/h sur le réseau secondaire (une mesure rejetée par une majorité de Français). Aussitôt, la Ligue de Défense des Conducteurs, sur la base d’une argumentation présentée par Me Anthony Quevarec, avait demandé au Conseil d’État d’annuler le décret du 80 km/h, entré en vigueur le 1er juillet 2018.

Pour lire la suite, cliquez ici