29/01/2014

Après l'abaissement de la vitesse autorisée sur le périphérique parisien de 80 à 70 km/h, deux associations ont déposé un recours devant le Conseil d'Etat. Elles contestent la décision de la mairie de Paris en raison "d'une erreur manifeste d'appréciation".

Lire la suite ici.

myTF1news