10/07/2020

Selon le Baromètre 2020 de la conduite responsable de la Fondation Vinci autoroutes [1] un Français sur cinq change de comportement lorsqu'il se retrouve derrière le volant. La Ligue de Défense des Conducteurs, qui prône elle aussi la conduite responsable, encore plus en cette période de départs en vacances, s'est penchée sur les résultats de cette vaste enquête à laquelle 2 400 personnes en France ont répondu.

Tous, nous avons déjà pesté contre le conducteur devant nous qui ne met pas son clignotant pour tourner ou qui déboîte sans prévenir. Mais selon le Baromètre de la Fondation Vinci Autoroutes, 20 % d'entre nous changeraient carrément de comportement au volant, se sentant "plus nerveux, impulsif ou agressif". 34 % des Français sondés avouent même qu'ils "collent" délibérément le véhicule d’un conducteur qui les énerve. Il est vrai qu'il s'agit du type même du comportement dangereux pour tout le monde : au moindre ralentissement de la circulation, c’est le coup de frein et l’accident.

Un autre travers apparaît dans cette enquête : « 27 % doublent par la droite sur l’autoroute ». Autre attitude à éviter absolument : 5 % des conducteurs reconnaissent qu'ils « regardent des films ou des vidéos sur smartphone en conduisant ». De même, toujours en France, 3 % des conducteurs […] prennent la route en ayant […] consommé des drogues. » Ce condensé d’attitudes irresponsables, qui demeurent rares (encore faut-il rappeler ici que ces témoignages sont purement déclaratifs, tous les automobilistes n'étant pas prêts à reconnaître tous leurs écarts de conduite ouvertement, même sous couvert d'anonymat), contribuent malheureusement à jeter l’opprobre sur l’ensemble des conducteurs.

En revanche, les automobilistes français sont beaucoup plus nombreux à admettre "qu’il leur arrive de détourner le regard de la route pendant plus de deux secondes". En outre, 36 % prennent le volant "alors qu’ils se sentent très fatigués". Or la somnolence et l’inattention au volant constituent les premières causes d’accidents mortels sur autoroute !

Alors, contre les prises de risque inutiles, il reste nécessaire de rappeler certains conseils de prudence avant de prendre la route, surtout pour les longs trajets de départ en vacances : faire une pause toutes les deux heures plutôt que toutes les trois heures et profiter des aires de repos pour faire la sieste si nécessaire ; ne pas être obnubilé par son téléphone ; respecter les distances de sécurité ; et plus que tout, garder un œil sur la route.

Les enseignements de ce sondage rejoignent ainsi les principes réunis par la Ligue de Défense des Conducteurs dans sa Charte du conducteur responsable dont chaque usager de la route peut s’inspirer ; cette charte indique notamment : « je garde mes distances » et « je ne conduis pas sous l'emprise de substances altérant sensiblement ma vigilance et mes réflexes ». Des règles simples et efficaces pour la sécurité de tous sur les routes, bien loin de la politique du tout radar…

Lien vers les résultats complets du Baromètre Fondation Vinci Autoroutes 2020 : https://bit.ly/2ZSUOTK

[1] 1 conducteur français sur 5 admet ne plus être la même personne lorsqu’il est au volant, 10e Baromètre de la conduite responsable, Fondation Vinci Autoroutes, 01/07/2020.