08/11/2018

Les pouvoirs publics continuent d’infantiliser les conducteurs. Mais désormais sans s’en cacher.

 « La vie appartient à ceux qui lèvent le pied » : tel est le message martelé par le Gouvernement, désormais décliné dans un mauvais remake du dessin animé Kung Fu Panda. La vitesse ? C’est un « démon » des temps jadis, est-il expliqué dans le pilote de cette mini-série mise en ligne le mois dernier.

illustration Pr Slow SR

Les internautes qui regardent ce dessin animé sont invités à suivre les enseignements du professeur Slow – un sage, ou prétendu tel, qui aurait consacré sa vie à « l’art de la lenteur ». Chacun des six épisodes, longs d’une trentaine de secondes, est porteur d’une morale à la profondeur sidérante. Par exemple : « plus intelligent est celui qui est lent » ; « qui fait attention n’appuie pas sur le champignon ». A chaque fois, la démonstration est à l’avenant : entres autres personnages, on croise un serpent qui s’étonne de son incapacité à déchiffrer le contenu d’un livre dont les pages défilent à toute allure ; ainsi qu’une tigresse effrontée qui tombe dans un précipice après avoir piqué un sprint.

Voilà donc comment, aujourd’hui, les pouvoirs publics "éduquent" les conducteurs. Depuis longtemps, ils s’évertuent à les déresponsabiliser, en les incitant à rouler les yeux rivés sur le compteur de vitesse, plutôt qu’à moduler leur allure selon la densité du trafic, l’état de la route ou les conditions météorologiques. Désormais, force est de constater que le Gouvernement nous infantilise ouvertement. Affligeant !

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Vidéo pilote : https://youtu.be/IhAFXd5GvBA