18/04/2014

J'ai été verbalisé pour un stationnement payant non acquitté en 2012. Cependant, l'adresse mentionnée n'existant pas, je me suis rendu au commissariat rattaché à ces contraventions afin de faire observer cette erreur par un service compétent. Quelques semaines plus tard je reçois un courrier avec une adresse modifiée m'informant de la majoration de l'amende puisque non payée. Je demande alors une comparution en tribunal d'instance afin de défendre mon cas. Le jour de la comparution je subis une opération chirurgicale totalement imprévue, j'avais pris soin de prévenir le greffe de mon absence. Malgré mes justificatifs j'ai été condamné à une amende 6 fois supérieure à celle initialement prévue. Aujourd'hui il n'y a plus rien à faire sauf se pourvoir en cassation avec des frais d'avocats etc... Je n'irai pas au bout, la justice a bien fait son travail.

D'autres sujets pouvant vous intéresser :
Ligue des Conducteurs
14/11/2009
Ligue des Conducteurs
05/05/2014