02/10/2009

J'en suis à mon 5ème point retiré en 2 ans pour des dépassements de vitesse allant de 1 à 6 km/h. Mais je suis dans le même temps le témoin d'une inégalité de traitement entre usagers de la route et de l'autoroute, selon que l'on est français ou étranger. On a dit en effet que 30 % des voitures flashées par radar fixe ou mobile étaient étrangères, ce qui peut s'expliquer par le fait que leurs conducteurs se savent exonérés dans les faits de toute sanction. On sait en effet que pratiquement aucun permis étranger n'est "à points" et l'on a dit que les services du Ministère de l'Intérieur ne parviennent en pratique à percevoir ou faire percevoir aucune amende fondée sur un enregistrement radar en France. Pouvez-vous vous faire confirmer ces faits et s'ils se révèlent exacts, souligner ces inégalités choquantes dans vos interventions auprès des autorités publiques françaises.