05/05/2014

Je viens de recevoir un PV pour un soi-disant passage au feu rouge le 18 avril 2014 à 17h50 à Ecully dans le Rhône. Seul le nom de l'avenue et l'heure sont précisés sur le PV. Comme il y plusieurs feux sur cette avenue, il n est pas mentionné lequel est concerné. J'ai identifié le service à l'origine du PV, il s'agit de la police municipale et je les ai appelés pour avoir des détails. L'agent concerné est soi-disant en congés pour 15 jours, comme par hasard, et lorsque j'ai demandé pourquoi je n'avais pas été interpellé de suite, on ne m'a pas donné de réponse. Je n'ai donc aucune preuve concernant la commission de cette soi-disant infraction. Je suis très respectueuse des feux et de la vitesse et j'avais à ce jour mes 12 points. Je reste très très perplexe car récemment un membre de ma famille a été verbalisé faussement à Lyon 7ème pour un soi-disant stationnement interdit par un policier malhonnête qui voulait "faire du chiffre". La voiture de mon parent ce jour là n'avait pas quitté le garage et le PV émis était une escroquerie. Mon parent a eu gain de cause au tribunal, il a pu prouver qu'il était chez lui, mais dans mon cas, je ne vois pas ce que je peux faire !! Donc tel le pauvre péquin moyen, je vais payer l'amende et avoir 4 points de retrait. Je vais devoir me payer en outre plus de 200 euros pour un stage de récupération de points, que je vais faire au plus vite car avec ce système de racket je crains le pire. J'ai plein de cas similaires dans mon entourage et il est temps de faire quelque chose. C'est une véritable honte. Comme il est facile de faire du chiffre en s'acharnant sur les citoyens honnêtes !!! Par contre les voleurs, violeurs, mafieux, dealers et autres gros trafiquants sont peinards. Il serait temps pour les pouvoirs publics d'utiliser les policiers pour lutter contre ces voyous au lieu de harceler les honnêtes citoyens. Honte à cette société.

D'autres sujets pouvant vous intéresser :
Ligue des Conducteurs
14/11/2009
Ligue des Conducteurs
18/04/2014