23/01/2018

Je ne vais rien vous apprendre que vous ne sachiez déjà, mais cet article a l'avantage d'apporter des preuves, sous forme d'aveux de gendarmes (!), que les radars mobiles ne sont pas infaillibles. « La difficulté […] est de faire s’adapter la tablette – et son logiciel – aux nombreux changements de limitation vitesse sur les routes de campagne. C’est du reste un grief relevé par les automobilistes eux-mêmes qui déclarent ne jamais savoir « où on en est ». « Ça rame un peu parfois en effet », avoue l’opérateur. Serait-il dès lors possible de se faire flasher à 90 km/h alors que la tablette n’a pas encore mis à jour et pense que la vitesse est encore limitée à 70 ? « Non, car avant d’envoyer les fichiers d’infractions au centre de contrôle automatisé de Rennes, nous vérifions que toutes les infractions le soient effectivement », se veut rassurant Guillaume. En clair : quand la tablette et son logiciel peinent un peu à mettre à jour, le gendarme note la plaque de la voiture flashée par erreur, puis le signale ensuite au centre national de traitement à Rennes (CNT). Le risque est donc limité d’être verbalisé par erreur. Il est en outre possible de masquer quelques secondes la caméra pour empêcher une prise de vue intempestive. » Surréaliste, non ? Source : http://www.magcentre.fr/146072-embarques-avec-les-gendarmes-a-bord-dune-voiture-radar/ Merci pour ce que vous faites. Bien à vous.