14/03/2018

Bonsoir à tous Merci aux dirigeants de la ligue de Défense des conducteurs pour vouloir démontrer que derrière une prétendue volonté de sécuriser nos routes pour éviter les accidents et que les radars sont nécessaires pour sauver des vies'' il est évident que les gouvernements qui se sont succesdés auraient certainement fait ''Un Tabac'' si nous avions pu en apprécier les méthodes. Mais c'est tout le contraire. Pourquoi: Les malheureux accidents interviennent quand ? à quel momment....par qui...par des jeunes conducteurs, des anciens sur quelles routes... En pleine ligne droite avec un portable à la main, à la sortie d'une discothèque, un diner de chasse avec une cause de conduite en état d'ivresse. Aucun Préfecture se lache pour nous donner des informations..... Plus nous serons et plus il y aura des risques accidentogènes. C'est une cause mécanique. personnellement je déplore cette façon des autorités de ce pays de vouloir culpabiliser les conducteurs sans réellement connaitre les personnes qui sont derrière les volants des véhicules. Je suis persuadé qu'ils sont plus interessés pour devoir éditer des contraventions pour encaisser de sompteuses sommes. En multipliant les encaissements par le centre de RENNES c'est comme si nous avions déplacé la BANQUE DE FRANCE. Il ya que celà qui compte et qui rapporte, toujours plus. Mèmes les Fonctionnaires de Police en conviennent: ce qu'ils veulent c'est avant tout faire de ''La batonnite'' La Police & la gendarmerie sont devenues des entreprises dévouées à l'Etat. Devons nous être des délinquants routiers pour avoir dépassé la vitesse autorisée à 60 km/h Quant nous observons bien souvent des gens qui font et font prendre des risques aux autres usagers de la route, et bien entendu aucune sanctions est prises pour faire cesser ces turpitudes criminelles. Il n y a plus de véritables recherches dans ce dommaine,il est préférable de taper au portefeuille sans autres résutats probants. C'est tellement vite fait. Tout cela pour vous dire qu'avant je prenais plaisir de conduire mais c'est plus le cas maintenant.