29/03/2017

Pour copie, Mesdames, Messieurs de la filière “Sécurité Routière” (privée et publique), Regardez comme vous agissez; je reçois une contravention 3 mois après les faits. Comment voulez-vous que je puisse contester 3 mois après, 100km/h au lieu de 90! Je ne suis même pas sûr d’être au volant lorsque votre voiture radar est apparue; 100km/h au lieu de 90km/h. Savez-vous ce qu'est conduire, en permanence, avec une voiture sans régulateur/limiteur de vitesse? L’arbitraire, c’est le sentiment profond que vous répandez à profusion dans la société. Comme un poison que vous diffusez à petites doses. Le peuple pour devenir citoyen ne devra, malheureusement, compter que sur lui-même. Il n’y a rien de pire que l’injustice. L’injustice est source de tous les maux. En vase clos, vous détruisez plus que vous ne construisez. Nous sommes en ploutocratie. La démocratie que nous vivons devient une coquille presque vide; c’est pour cela que vous en parlez si bien. La démocratie, c’est la souveraineté du peuple. Devenir citoyen, c’est entrer en démocratie. Nous sommes juste de simples électeurs sans effets sur les lois votées. La représentativité absolue, que nous vivons, ne sert qu’une minorité qui est à la fois juge et partie (les ultra-riches). L’article 3 de la Constitution en dit long sur l’usurpation de la Démocratie. Cela crée les escrocs patentés en cols blancs qui décident dans leurs tours d’ivoires ce qui est bon pour la majorité d’entre nous. Depuis plus de 35 ans, le tissu social se dégrade à vue d’oeil, et la seule parade que vous trouvez, c’est encore et toujours de faire de l’argent facile, aveuglement, sur une majorité de personnes laborieuses qui n’a de cesse que de donner sa force de travail aux propriétaires “toujours plus lucratifs”. Sous couvert de la “République Française”, convertit au profit, tout est permis. Il y a en France environ 150.000 décès par an, des suites d’une longue maladie dont vous accentuez la dérive par vos pratiques abusives (difficultés financières, retraits abusifs de permis de conduire/perte d’emploi dans une société où il faut se déplacer de plus en plus loin pour gagner son pain quotidien), et vous nous mettez en garde en permanence pour 3000 décès par an sur les routes, au regard d’une population concernée pratiquement identique dans les deux cas. Que pensez-vous de la filière “Santé" malmenée dans son humanité pour cause de rendement, de profits à tous les égards ? A votre avis, où se trouverait la priorité, si nous étions sur le chemin vertueux de la Démocratie ?